Fransen Luyten - Avocats

Bruno Fransen

Bruno Fransen

Contactez Bruno Fransen

bf@fransenluyten.com

+32 3 203 45 11

+32 496 659 363

+32 3 203 45 01

(Anvers, 15-04-1978) a obtenu une licence en droit à l’Université d’Anvers (U.I.A.) en 2002.

En 2003, il obtint un Master en Criminologie Européenne et Systèmes de Justice Pénale à l’Université de Gand (R.U.G.).

En 2006, il obtint un Master en Gestion Publique (MBA) à l’Université d’Anvers (University of Antwerp Management School - UAMS).

De 2001 à 2002, il a étudié à l’université de Trèves (Allemagne) dans le cadre du programme ERASMUS.

De 2002 à 2005, Bruno a été gestionnaire de projets à l’Institut Européen pour la Liberté, la Sécurité et la Justice (EULEC), une organisation non-gouvernementale sise à Bruxelles.

En 2005, il était également chercheur auprès de l’International Institute for Research on Criminal Policy (IRCP) à l’université de Gand.

De 2006 à 2007, Bruno a travaillé comme chercheur auprès du « Jean Monnet European Centre of Excellence » (JMECE) à l’université de Leeds (UK). Durant cette période, il a également effectué des recherches dans le cadre du programme « CHALLENGE » (www.libertysecurity.org), subsidié par la Direction-Générale de la Recherche de la Commission Européenne.

Bruno a rejoint Fransen Advocaten (actuellement FRANSEN LUYTEN) en 2007.

En 2008, il était lauréat du concours de plaidoiries à Anvers (prix Ridder De Winter).

En 2009, il était second au concours de plaidoiries international en matière pénale organisé à ’s-Hertogenbosch (Bossche strafpleitwedstrijd, NL).

Bruno était responsable des stagiaires de l’Ordre du Barreau d’Anvers de 2009 à 2011.

Au cours de sa carrière académique et professionnelle, il a publié plusieurs articles relatifs au droit pénal, à la procédure pénale et aux études policières.

Le domaine d’exercice de Bruno couvre tous les aspects du droit pénal, matière dans laquelle il est spécialisé, mais il gère également des dossiers de droit maritime (en particulier des avaries cargaisons).

Il plaide en néerlandais et en français, maîtrise l’anglais et l’allemand et a des notions d’espagnol.

Bruno intervient aussi comme avocat pro-bono, mais uniquement dans des dossiers à caractère pénal.

Depuis l’entrée en vigueur de la loi Salduz (1 januari 2012), Bruno assiste également le justiciable au cours de sa première audition de police et/ou devant le juge d’instruction.